Les cables
 

Le cable XLR - XLR est appelé cable de modulation, abrégé "module". C'est LE cable de base en sonorisation et en studio. ce cable est symetrique, c'est a dire qu'il a trois broches : un point chaud (+), un point froid (-), et une masse (blindage). Ce cable sert à transmettre le signal audio du micro à la console, et de la console à l'amplificateur, par exemple ...

Le cable Jack - Jack. appelé "Jack" par les musiciens, peut être symetrique ou asymetrique. C'est a dire ...
Il peut avoir deux ou trois bagues, ou conducteurs. soit la masse sert de point froid, soit masse et point froid sont séparés.

Attention, en sono et en studio, on utilise principalement des cables symetriques, ce qui permet d'eviter le bruit et les parasites, mais les musiciens (guitare, pedale d'effet) utilisent des cables asymetrique ! Si vous prettez un cable symetrique à un musiciens, cela risque de ne pas fonctionner ... car il n'est pas prévu pour, et que le contact de masse peut soit etre sur la bague milieu, soit sur la derniere ... et si les deux cotés de sont pas branchés identiquement, le signal ne passera pas ...
De même, si un musicien vous prete un cable pour brancher votre console à un ampli, ou un retour de scene, vous allez passer en asymetrique, et vous risquez de recuperer des bruits parasites, ou du buzz, surtout si vous transportez le signal sur une grande distance. En regle générale, evitez les lignes asymetriques de plus de 10 metres.

Le cable RCA - RCA, ou Cinch - Cinch.   C'est le cable hi-fi par excellence, il transporte le signal stereo d'un element de la chaine hifi à un autre, en niveau ligne. Très peu utilisé en sono et en studio, il peut rendre des services pour un enregistrement ou une lecture d'un support hifi, tel le CD ou la K7 audio.

Le cable DIN - DIN. C'était le standard hifi allemand des années 70, pour reliser les éléments de la chaine hifi, désormais obsolette, appare pour le collectionneur et l'ancien materiel.
On le rencontre toujours sur les appareils MIDI. Il permet nottement de transporter un code temporel (MTC, SMPT), synchroniser des machines, et de télécommander du materiel compatible MIDI.

 

 

Les câbles audio doivent être réalisés proprement, car un simple câble abimé peut vous amener des ennuis considérables, comme des ronflements (BUZZ à 50 Hz et ces harmoniques), des parasites, une rupture du son.
 
Pour une utilisation pro ou de grande longueur de cable (>10m.), on choisira toujours un cablage symétrique.
 
Ce type de cablage annule les parasites, se trouvant à la fois sur le point chaud (+) ET le point froid (-) ils se soustraient à l'arrivée au recepteur.
 

Le câble d'insert

Ce câble est utile pour brancher des effets et traitements sur une seule tranche de console (étant munies de fiches d'insert).
La prise d'insert de la console se trouve entre le pré-amplificateur (gain) et l'equaliser, c'est pourquoi il a deux conducteurs et une masse sur la fiche Jack.
 
Elle permet de modifier le signal préamplifié par la console avant de le reinjecter dans le mixage.
 
Par exemple, on peut y relier un "limiteur" qui rabotera le son lorsque le chanteur déchirera sa voix à 1 cm du microphone, ou bien un "gate" qui ne laissera passer le son qu'à un certain niveau (utile pour muter (couper) le souffle des vieux synthés, ou n'ouvrir le micro de la grosse caisse que lorsqu'elle joue).
On peut aussi relier un equaliser meilleur que celui présent sur la console, qui évitera le larsen d'une ou plusieurs fréquences précises par exemple...
 

Attention, sur certaines consoles les tip et ring sont inversés sur le jack d'insert, il suffit d'inverser les jacks 'entrée' et 'sortie' ...